Nous utilisons des cookies pour que notre site web soit le plus sécurisé et efficace possible pour nos visiteurs. En restant ici, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Deloitte CPO Survey : défis, enjeux et perspectives 2019 des Directions Achats

vendredi 13 septembre 2019

5 minutes de lecture

Deloitte CPO Survey : défis, enjeux et perspectives 2019 des Directions Achats

Dotée d’un rôle toujours plus stratégique au sein de l’entreprise*, la fonction Achats fait dans le même temps face à de nombreux défis. Le CPO Survey 2019 réalisé par Deloitte, notamment auprès de 58 Directeurs Achats en France**, dresse un état des lieux des enjeux et revient sur les attentes des Responsables Achats. Retour sur les principaux enseignements de l’étude.

 

L’étude menée par Deloitte l’atteste : si la réalisation d'économies demeure l’objectif premier pour 98 % des Directeurs Achats, la recherche d’efficacité opérationnelle s’inscrit désormais comme un enjeu majeur pour 70 % d’entre eux. Ainsi, il apparait pour 60 % des responsables interrogés*** que la digitalisation des achats est un moyen de gagner en efficacité, non seulement pour les achats, mais plus largement pour l’ensemble de l’entreprise. Au-delà de la quête d’efficience, ils sont 56% à envisager la transformation digitale des processus achats comme une possibilité d’améliorer l'expérience utilisateur, 48% à y voir une opportunité d’accroitre l'engagement des collaborateurs et 42% à considérer qu’elle favoriserait la rentabilité.

Si l’intérêt est réel, se pose la question de la stratégie à adopter. Comme le souligne Meissa Tall, Associé chez Deloitte ayant participé à l’étude, « Cette transformation devra d’abord passer par une vision, des objectifs clairement définis et une stratégie globale pour l’ensemble de l’entreprise ». S’ils sont nombreux à entrevoir à moyen terme une montée en puissance de la gestion du risque fournisseurs et de la planification stratégique, c’est majoritairement par la digitalisation du P2P que les Directeurs Achats amorcent la transformation de leurs processus. Pourquoi ? Parce que les capacités d’automatisation du processus transactionnel, de l’achat à la mise en paiement, permettent un gain d’efficacité rapide et important. Avec près de 72% d’utilisation fréquente, les solutions P2P devancent d’ailleurs largement les autres technologies dédiées à l’optimisation des achats comme le paiement électronique (56%), la contractualisation (48%) ou la gestion des fournisseurs (40%). A n’en point douter les solutions P2P favorisent une collaboration active avec la Direction Finance dans le suivi de facturation et contribuent au paiement des fournisseurs dans les délais, ce qui participe à l’établissement d’une solide relation de confiance. 

L’amélioration de la relation avec les fournisseurs, via la mise en œuvre de partenariats, constitue selon l’analyse de Deloitte un levier stratégique, créateur de valeur ajoutée. 40% des CPO interrogés misent sur l’intensification de ces partenariats pour atteindre leurs objectifs et 72% entendent ainsi créer des relations de confiance basées sur le principe du donnant-donnant pour élever leur niveau d’innovation.

 

* 94% des répondants déclarent avoir maintenu voire accru leur contribution aux résultats de leur société.
** CPO Survey France 2019, L’Accélération du Digital Achat, Deloitte, mai 2019. Etude menée depuis huit ans par Deloitte, consolide les avis de plus de 2 000 CPO ainsi que les points de vue d’experts dans le domaine.
*** Présentation de l’étude CPO Survey France 2019, La digitalisation des directions achats : https://www2.deloitte.com/fr/fr/pages/supply-chain-et-achats/articles/cpo-survey-france.html

 

Découvrez l’intégralité de l’étude