Europe et Etats-Unis : Facturation électronique B2G à partir de 2018

L’Europe a déjà pris plusieurs initiatives en matière de facturation électronique. Dans certains pays, notamment le Danemark et la Finlande, près de 100 % des factures envoyées au secteur public le sont sous forme électronique. Dans d’autres pays, par exemple la Norvège, la facturation électronique est obligatoire pour le gouvernement central, et un déploiement est en cours pour les autorités locales. Le Portugal, l’Autriche et l’Espagne ont leurs propres directives qui encouragent depuis 2014 la transition vers l’envoi de factures numériques à l'Etat et accompagnent le passage vers la facturation électronique obligatoire. A partir de 2018, la facturation électronique B2G sera obligatoire dans l’ensemble de l’UE.

Aux Etats-Unis, parallèlement à l’Europe, la facturation électronique B2G sera également obligatoire à partir de 2018. D’autres initiatives, comme QuickPay et SupplierPay, qui se concentrent plus sur le paiement et l’approbation rapide des factures, sont tributaires de la facturation électronique pour être réellement efficaces et permettre un paiement plus rapide. Il ne fait aucun doute que de telles initiatives dans le monde contribueront à libérer plus de fonds de roulement de la « financial supply chain » et à renforcer le flux de trésorerie tant pour les vendeurs que pour les acheteurs.